Intervention d’introduction de Mathilde Renault Tinacci à la journée d’études Associations : innovations ou chimères démocratiques ?

Mathilde Renault-Tinacci, doctorante au Cerlis-Univ. Paris Descartes-Mairie de Paris, questionne les liens entre innovation démocratique et innovation associative en interrogeant la capacité des associations à incarner une arène démocratique dans laquelle se nouent des relations égalitaires et où les individus apprennent à coopérer afin de devenir de meilleur-e-s citoyen-ne-s.

Publicités


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s